Trophée des chefs ultra marins

0
1146

Le Trophée des chefs ultramarins, anciennement nommé « la Coupe des Chefs de Cuisine des DOM-TOM » s’est déroulé dans les cuisines du 2e régiment du service militaire adapté, au RSMA de Baie-Mahault. Les chefs de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, de la Réunion, de Tahiti, de Saint-Pierre-et-Miquelon, et de Mayotte ont tous répondu présents à cet évènement qui en est à sa 4e édition.

Le sacre pour la Guadeloupe

De la ferveur, de la détermination, de l’émotion, et surtout de la bonne humeur était au rendez-vous. Au bout d’une finale épatante, c’est le chef Arnaud Bloquel du restaurant Orchidea, à Saint-François, (Guadeloupe), qui a su s’imposer face aux autres talents d’outre-mer. Âgé de 29 ans, il a fait ses preuves auprès des plus grands chefs de l’Hexagone. Pour le franciscain, remporter ce titre représente une étape dans sa carrière, son principal objectif étant de devenir le premier chef étoilé de la Caraïbe au guide Michelin, ce qui selon lui : « serait une très belle récompense et un bon moyen de mettre l’archipel en avant ».

Un concours unique en son genre

Le Trophée des chefs ultramarins a été organisé par l’Institut Culinaire Caribbean Food. Le thème était « De la mer à l’assiette ». L’évènement a été présidé par le chef Joel Kichenin, parrainé par le meilleur ouvrier de France, Jacques Henrio.

Extrait du palmarès de l’évènement :
• Meilleure Présentation : Arnaud Bloquel, Guadeloupe
• Prix d’Honneur : François Rivollet, Saint-Pierre-Et-Miquelon
• Prix d’Encouragement : Sylvio Champesting, Guyane
• Prix Avenir : Ludovic Just, Martinique
• Prix de l’Originalité : Thomas Lefebvre, Réunion
• Prix spécial du jury : Andjizi Daroueche, Mayotte
• Meilleur Goût : Moeava Darrouzes, Tahiti
• Compétences culinaires : Jimmy Bibrac, Guadeloupe