Vanille un film d’animation réalisé par Guillaume Lorin

1
1258
Oba l'un des personnages de l'aventure.

Et si nos contes et légendes prenaient forme ? C’est le pari de Guillaume Lorin réalisateur et scénariste du film Vanille. Une création qui mettra en scène une jeune fille téméraire à la découverte de ses origines. Un court métrage d’animation qui touche au patrimoine et au mysticisme de l’île. Le projet est en cours de développement. La réalisation devrait arriver durant l’année 2019.

Inspiré des contes et légendes antillaises, le projet de Guillaume Lorin vous fait voyager dans des univers magiques. « Prenez une petite Parisienne fraichement débarquée en Guadeloupe, plongez-la dans une aventure teintée de mystère. Parsemez ses rencontres de personnages pittoresques et attachants, ajoutez-y une fleur magique relevée d’un zeste de langue créole. Entre sa tante possédée par un Soukounian, sa rencontre avec le jeune Oba et la quête de la mystérieuse fleur Arum Titan, les vacances en Guadeloupe promettent d’être riches en rebondissements » pour la jeune héroïne. Vanille mélange une animation dessinée à la main à des arrière-plans en images réelles. La production sera accessible dès 6 ans.

Relire notre article : Minuscule 2, les premières images tournées en Guadeloupe

Qui est Guillaume Lorin ?

En 2010, Guillaume Lorin reçoit déjà l’Espoir de public lors du festival d’Annecy, alors qu’il est encore étudiant à La Poudrière, pour son film de commande « C’est pas juste » (Canal J). Animateur et scénariste, il a travaillé sur plusieurs courts métrages, des séries et sur le long métrage Tante HildaVanille est le premier film professionnel qui rend un hommage à la Guadeloupe, l’île où il naît en 1985.

Un univers magique

Vanille face à la fleur magique.

Vanille est une Parisienne de 9 ans, qui ne se doute aucunement de ce qui l’attend à l’approche de ces premières vacances en Guadeloupe. Elle va se retrouver au cœur d’une forêt tropicale luxuriante accompagnée d’Oba un garçon mi-enfant, mi-arbuste, à la recherche de la plus rare des fleurs, afin de sauver sa tante d’une terrible malédiction. Mêlé à son imaginaire, le réalisateur s’inspire de sa culture, pour également inclure le mythe du « Soukounian ».

Vanille une quête de soi

Vanille ne réalise même pas que la clé de son succès réside dans la nature même de ses propres cheveux. « Pour moi, le message principal est d’accepter qui vous êtes et d’où vous venez », a récemment expliqué le réalisateur dans une interview. « Aimez-vous comme vous êtes. Dans l’histoire, Vanille n’aime pas ses cheveux. […] En Guadeloupe, elle rencontre d’autres personnes qui aiment leurs cheveux tels qu’ils sont. Ses cheveux sont comme un symbole personnel. Elle apprendra à s’aimer telle qu’elle est, la couleur de sa peau, son comportement et tout ce qu’il faut pour accepter ce que nous sommes ».

Préparez-vous à l’émotion, au voyage et à la magie avec un doux parfum de Vanille.

Production : Folimage