Mini-entreprise "Very Thé"

Dans le cadre de l’opération Entreprendre en lycée, un concours est lancé pour élire les meilleures mini-entreprises jusqu’au 24 mai 2017.

Votez pour votre mini-entreprise favorite

Depuis le début de l’année, plus d’une centaine de lycéens s’investissent chaque jour pour la réussite de leur mini-entreprise. Ils ne sont plus que 18 en liste ! Le « Prix du public » est une chance de plus pour eux de valoriser leur entreprise.

Vous avez la possibilité de voter pour votre mini-entreprise favorite. Ces votes permettront d’élire le coup de cœur du jury. Pour voir la présentation vidéo des mini-entreprises c’est juste la. Votez pour votre mini-entreprise préférée dès maintenant en cliquant ici.

Destreland, une foire-exposition

Quel monde, ce samedi 06 mai à Destreland, pour la grande foire-exposition d’Entreprendre En Lycée ! La qualité de l’édition a surpris plus d’un, car pour l’occasion, les « mini-entrepreneurs » s’étaient transformés en de véritables professionnels !

Dès 6 heures du matin (et pour certains, depuis la veille !), les mini-entreprises montaient leurs stands : « Nous avons pris le bateau depuis Marie-Galante, en portant ensemble notre « péniche », spécialement créée pour l’occasion. », révèle l’équipe féminine de Kreakann Innovation.

Des stands originaux, inventifs, où élèves et encadrants invitaient chaque Guadeloupéen à un univers particulier car dès 8 h 30, de nombreux clients se rendaient déjà sur les stands.

Richesse et diversité

La foire-exposition de samedi a montré un « cru » 2016/2017 particulièrement innovant. Les clients étaient séduits : « Je ne m’attendais pas à une telle profusion de produits et de services ! Je suis agréablement surprise par la diversité des produits. Les jeunes sont très énergiques», constate Jeanine, une cliente.

Le Prix du Jury

Mais entre les ventes et les échanges avec les clients, les mini-entreprises devaient également se préparer au passage du jury.

Munis d’une grille d’évaluation, ses membres notaient scrupuleusement la présentation du stand, la qualité de l’accueil et l’argumentaire commercial. Néanmoins, les mini-entrepreneurs, dynamiques et préparés, n’ont pas hésité à répondre à leurs nombreuses questions.

Nicolas Craipeau, directeur du Gip-Daifi, considère  que « Ce sont certainement ces jeunes pousses qui vont pousser la Guadeloupe vers un meilleur avenir ! »

1 COMMENTAIRE