Culture : clôture de la semaine académique du créole

1
1351
Image d'illustration

La semaine académique du créole se déroulait du 12 au 16 mars 2018. Le thème de cette année « Ancrage dans le territoire et ouverture au monde – Isidan, lòtbò, touwon latè Lang é kilti kréyòl ka viv, lang é kilti kréyòl ka vwayajé » offre d’immenses perspectives.

Cette thématique nous invite à nous approprier et à valoriser le patrimoine de nos régions tout en nous incitant à nous ouvrir au monde par le prisme de la langue, de la littérature, des arts. En contexte scolaire, par le biais d’actions interdisciplinaires, il contribue à développer les compétences linguistiques, culturelles et artistiques des élèves, visant à les mener à être des citoyens du monde pouvant évoluer tant dans leur entourage proche que dans un environnement lointain.

Journée de réflexion et de clôture  au mémorial ACTe

Cette semaine se voulait un véritable point de départ de la mutation des pratiques, donnant lieu de manière systématique à des activités pédagogiques pluridisciplinaires et interdisciplinaires. La manifestation s’achève aujourd’hui au mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre avec une Journée de réflexion qui clôture de la Semaine du créole en collaboration avec la structure CANOPE (un réseau de création et d’accompagnement pédagogique, ndlr). Durant toute la semaine des actions ont été organisées dans les écoles, collèges et lycées.

Programme de la journée du 16 mars 2018

ACCUEIL 8h30 Echange autour des ouvrages en collaboration avec le Réseau CANOPE et l’Association Convergence Amazonie Caraïbes (Guyane)

OUVERTURE PROTOCOLAIRE 9h30 Discours Jacques MARTIAL, Président du MACTe et Georges BRÉDENT, Président de la commission Culture Région Guadeloupe

PEDAGOGIE APPLIQUEE 10h00 « Enseigner les danses et musiques traditionnelles en milieu scolaire : « Quels enjeux ? » Paulette JNO-BAPTISTE, Correspondante académique du réseau des écoles associées à l’UNESCO, Coordonnatrice de la collection Les Cahiers Créoles du Patrimoine de la Caraïbe « Pawol maké asi mès é labitid an péyi karayib », Docteur en Anthropologie de l’éducation de l’Université des Antilles.

  • 10h15 Diffusion et appropriation de l’outil en classe : fiche pédagogique « du Gwo ka au Hip Hop » Bruno PETRO, professeur de LVR créole, chargé de mission auprès de l’IA-IPR LVR créole.
  • 10h25 Prestation artistique des élèves

OUVERTURE AU MONDE 10h30 A la découverte des cultures amérindiennes kali’na et Palikur et des cultures Bushi Tongo et Bushi Nengue de la Guyane Membres de l’Association Convergence Amazonie Caraïbes (Guyane), La valorisation des langues minoritaires à travers un jeu télévisé grand public avec Nicolas PIETRUS, journaliste, président de l’Association Convergence Amazonie Caraïbes (Guyane)

  • 11H00 Projection de film : séquence pédagogique

PEDAGOGIE et CULTURE 11h05 « Après l’inscription du Gwoka sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité : les enjeux de territoire et les perspectives » par Félix COTELLON, Association Rèpriz Projection film « Pou pwézanté Gwoka ».

  • 11h30 Présentation de la valise pédagogique réalisée en hommage à Man SOSO, grande figure culturelle de la Guadeloupe par Sarah MOZAR, professeure de LVR créole, chargée de mission auprès de l’IA-IPR LVR créole et Bruno PETRO, professeur de LVR créole, chargé de mission auprès de l’IAIPR LVR créole.
  • 11h40 Présentation « Man Soso – Une histoire du Gwoka en Guadeloupe au XXe siècle » Marie-Héléna LAUMUNO, auteure, professeure d’Histoire et Géographie.
  • 11h55 Prestation artistique des élèves 12h00 « 3 voix d’artistes » avec Hébert EDAU, professeur d’Arts plastiques, plasticien, Yddy CLARUS, professeur d’Arts plastiques, plasticien et Thierry LIMA, formateur, plasticien.

SYNTHESE 12h05 Yves BERNABE, Inspecteur Général de l’Éducation Nationale en LVR
CLÔTURE 12h15 Mostafa FOURAR, Recteur de région académique Guadeloupe

1 COMMENTAIRE