Retour sur le Karibbean Beauty Festival à l’hôtel Arawak au Gosier

0
4100

Le Karibbean Beauty Festival est le premier festival de rencontres autour de la valorisation du cheveu naturel, de la beauté, de la mode et du bien-être dans la Caraïbe.

Le festival dédié au cheveu naturel, à la beauté, à la mode et au bien-être dans la Caraïbe ouvrait ses portes le dimanche 14 juillet à l’hôtel Arawak du Gosier. L’événement, a été fondé et organisé par deux entrepreneuses, Johanna Morvan, fondatrice et gérante de Gossip curl et Naika Pichi-Ayers, créatrice et directrice d’IKONE Caraïbes.

Elles ont créé ce festival afin de célébrer la beauté naturelle, la santé et le bien-être, mais également pour créer une véritable plate-forme d’échanges de compétences, de partage d’expériences et d’élévation de soi.

Relire notre article : L’édition 2019 de la All Day In Music Festival

Les exposants de la Karibbean

Cette 4e édition du Karibbean Beauty Fest (KBF) se déroulait, à l’hôtel Arawak au Gosier. Le KBF accueillait une série de professionnels dans le domaine de la beauté et du bien-être, des blogueurs et des youtubeurs passionnés par les cheveux, et des sociétés spécialisées dans la vente de produits capillaires et de beauté.

42 exposants étaient présents avec 6 ateliers, 7 conférences, 3 débats, 2 shows live, 1 défilé de mode et 1 beach beauty party.

Un programme consistant

Les professionnels étaient conviés afin d’animer le festival, mais surtout de partager leur connaissance avec l’audience présente. Il y avait un panel large d’exposants, qui offriraient des produits inédits avec les conseils permettant, encore une fois d’améliorer le quotidien des participants de façon saine et équilibrer.

Le festival était animé par la découverte d’autrui, le vivre ensemble, mais aussi le partage des expériences, à travers des conférences et atelier interactif.

Pas uniquement dédié aux femmes

De prime abord, ce festival pourrait être à vocation de n’attirer que les femmes, mais il n’en est rien. La beauté n’a pas de genre. Des professionnels étaient présents pour conseiller femmes et homme, mais aussi les enfants.

Des femmes et des hommes passionnés partageaient avec les participants dans une ambiance conviviale leurs expériences respectives autour du cheveu naturel, mais aussi leur vision de l’identité dans la société guadeloupéenne et au-delà, une journée comme on les aime.