Le bus de mer bientôt en activité dans les eaux guadeloupéennes

1
4951
Image d'illustration

La collectivité régionale a commencé la phase d’expérimentation des bus de mer dans la zone du Petit Cul-de-sac marin.

Il s’agit de navettes maritimes qui ont pour vocation le désengorgement des axes routiers les plus fréquentés en permettant par exemple aux personnes qui veulent se rendre à Jarry pour leur travail ou faire des courses de ne pas s’embarrasser des embouteillages et du parking. Le premier bus sera mis en service pour assurer la navette entre l’université et Jarry, avec des escales au Mémorial ACTe, à la darse de Pointe-à-Pitre, à la gare maritime.

Relire notre article : Bus de mer expérimentions en agglomération pointoise

De multiples acteurs

Les pontons d’embarquement et de débarquement ainsi que les infrastructures nécessaires à l’organisation du service sont posés avec le soutien du Grand Port Caraïbe. Les deux bateaux sont issus des chantiers navals TIG de Renaud Capdevielle. Ces embarcations sont la propriété de la Région qui les rétrocède pour l’exploitation au Syndicat mixte des transports (SMT).

Les bus Ouyva et Wapayou

Ouyva et Wapayou, les deux premiers bus des mers guadeloupéens, sont depuis le 25 juin en phase de test le long du littoral de l’agglomération de Pointe-à-Pitre.

BUS DE MER #GUADELOUPE Et nous y sommes! Les deux premiers bus de mer voulus par la @regionguadeloupe et particulièrement @arychalus pour des modes de transport plus adaptés à notre configuration d’archipel sont en fonction. Aujourd’hui, présentation à la presse avant 3 mois de phase de « marche à blanc », phase de test et d’ajustements. la première ligne reliera le Gosier à Jarry en passant par l’université, le Mémorial ACTe, la Darse, le port de Bergevin et Jarry.

Publiée par Région Guadeloupe sur Mardi 25 juin 2019

« Il s’agira entre autres, dans cette phase, de tester les navires, les conditions d’accostage et d’appareillage sur les différents pontons, les procédures d’embarquement des passagers, les durées de trajets, les procédures d’urgence et de sécurité, de vérifier les coûts d’exploitation, en vue d’une connaissance et une maîtrise parfaite de toutes les modalités de fonctionnement […]. Cette phase d’expérimentation devrait s’étendre sur une période d’environ 4 mois » informe la Région Guadeloupe. Les essais de test et d’ajustements vont donc durer 4 mois pour un lancement prévu en fin d’année. 

Le circuit d’exploitation

Le circuit d’exploitation prévisionnel de ces bus des mers est le suivant :
l’anse Tabarin au Gosier
le Campus universitaire de Fouillole
le Mémorial ACTe
la Darse de Pointe à Pitre
la Gare maritime de Bergevin
Jarry Sud

Et nous y sommes! Les deux premiers bus de mer mis à la disposition des Guadeloupéens par la @regionguadeloupe et particulièrement @arychalus pour des modes de transport plus adaptés à notre configuration d’archipel sont en fonction. Aujourd’hui, présentation à la presse avant 3 mois de phase de « marche à blanc », phase de test et d’ajustements.

Publiée par Région Guadeloupe sur Mardi 25 juin 2019

L’expérimentation se fera sur les 2 tronçons ci-dessous.
– Ligne 1 : avec un départ de Bergevin, la Darse, le MACTe et l’Université,
– Ligne 2 : en boucle Bergevin, la Darse et Jarry avec un service qui fonctionnera du lundi au vendredi de 6 h à 19 h et le samedi de 6 h à 13 h (hors jours fériés). 
Rappelons le principe : avec un billet le passager prend la navette, descend où il veut et peut prendre un bus de la Karu’lis pour se rendre à sa destination finale.

Relire notre article : Le bus de mer arrive en Guadeloupe

Les bus des mers représentent un mode de transport plus adapté à notre configuration d’archipel. L’objectif est de créer une vraie connexion entre les communes bordées par l’eau : Nord Grande Terre et Nord Basse Terre. Néanmoins, la question de l’impact environnemental n’a pour l’heure connu aucun écho.