La Guadeloupe au centre du Street Workout

1
1405

Demain, la Guadeloupe accueillera un évènement d’une ampleur mondiale le Street Workout World Cup 2016.

Nous assisterons ce 6 août sur le site du complexe hôtelier Langley Resort Fort Royal de Deshaies à une étape Caribéenne de sélection pour la grande finale qui aura lieu en Décembre à Pékin. L’objectif est de donner une chance égale à tous les athlètes et les individus talentueux de l’archipel et des îles voisines.

Schéma de l’évènement

Cette manifestation est un partenariat entre la Fédération mondiale de Street Workout et la société Kenguru Pro, fabricante d’équipement d’entraînement adapté. La compétition se composera de 21 étapes disséminées dans le monde. Le vainqueur de chaque étape sera qualifié pour la Finale.  Le finaliste du championnat du monde recevra un parc d’entraînement Kenguru Pro d’une valeur de  5 000 euros.

Principe du Street Workout

 Pratiquer le Street Workout consiste à utiliser l’environnement urbain pour s’entraîner et pour se muscler en utilisant le poids de son propre corps. Les bancs, les barrières ou même les trottoirs remplacent les équipements des salles de sport.

Un art de vivre qui nous concerne

Chez-nous, les adeptes de ce sport l’associent à un mode de vie très sain. Cette discipline s’apparente à un véritable choix de vie. Elle nous encourage à privilégier par exemple une alimentation locale, meilleure pour notre santé. Une pratique sportive qui correspond parfaitement au mode de vie des Guadeloupéens.

Initiative dans l’île sœur

 Les Loups du Street de la Martinique  qui souhaite se constituer en association  encourage tous les jeunes, mais également ceux « qui traînent dans les rues » à venir pratiquer avec eux ce sport tout à fait singulier.

Les installations d’équipements sportif d’extérieur s’installent un peu partout dans nos villes. La commune du Moule est un exemple. Pas toujours adaptées au Street Workout, elles sauront ravir les sportifs, alors à consommer sans modération.