Respire + la première usine de fabrication de masque en Guadeloupe

0
291

L’inauguration s’est déroulée le 7 septembre 2020 dans les locaux de l’usine. La société SAS Respire + est située à Jarry. Cette dernière aura une capacité de 3 millions de masques par mois et sera en bonne position pour s’imposer comme un acteur important de la protection individuelle dans la grande région Caraïbe.

Lors de l’arrivée de la pandémie sur le sol guadeloupéen l’archipel s’est retrouvé démuni par rapport à ses besoins en matière de masques et de gel hydro-alcoolique. Aujourd’hui, la situation a évolué. L’île est dotée de nouvelles structures qui lui confèrent l’autonomie pour être apte à gérer une nouvelle crise. C’est pour cette raison fondamentale que l’usine a été fondée.

Des filières locales de fabrication

L’entreprise Respire + va développer sur le territoire guadeloupéen une filière locale de masques de protection. Première usine de la Caraïbe, l’entreprise proposera la mise en place d’une unité de production de masques chirurgicaux et de masques de type FFP2. Cette dernière aura une capacité de près de 3 millions de masques par mois et sera en bonne position pour répondre à la demande dans la grande région Caraïbe et ainsi s’imposer comme un acteur important de la protection individuelle.

« Cette ligne de production peut fabriquer 120 masques chirurgicaux par minute », explique Iris Verdol, attachée commerciale et assistante de direction de la SAS Respire +.

L’entreprise répond au défi sanitaire permettant de ne pas dépendre de l’extérieur pour la protection de la population. Ceci passe par la disponibilité à un coût équitable et accessible à toute la population, des équipements de protection grand public tels que les masques et les solutions ou gels hydro-alcooliques.

Lire l’article : Doit-on s’attendre à des moustiques génétiquement modifiés en Guadeloupe ?

Gel hydro-alcoolique Chlorex

Aux Abymes, Chlorex, est une entreprise qui fabrique une solution hydro-alcoolique commercialisée en Guadeloupe dans les magasins de moyenne et grande distribution.

Provenance des matières premières

L’éthanol : la distillerie SIS Bonne Mère qui possède un agrément à délivrer de l’éthanol de qualité médicale ; La glycérine et le peroxyde d’hydrogène : la société Nord Antilles.

Ces différentes initiatives permettront d’éviter les sévères ruptures d’approvisionnement que nous avons connues en matière de gels et de masques. Ainsi, elles installent de nouvelles filières économiques, créatrices d’activités et d’emplois, valorisant ainsi l’expertise et le savoir-faire guadeloupéen.