Palbociclib et cancer du sein : un traitement prometteur ?

1
1498

Ces dernières années ont vu beaucoup dévolutions dans les traitements conçus pour lutter contre le cancer du sein. Mis au point par les chercheurs du laboratoire américain Pfizer,  ce médicament est déjà en cours de commercialisation aux États-Unis.

 

Un antiœstrogène triplement efficace :

Baptisé Palbociclib par ses concepteurs, ce traitement devrait permettre aux patientes atteintes du cancer du sein de voir leur état de santé évoluer. Déjà testé sur 500 personnes atteintes, le traitement agit au niveau des hormones. Selon les chercheurs du laboratoire Pfizer, les essais cliniques ont montré que les jeunes femmes adhèrent mieux à la thérapie, comparées aux femmes en période de ménopause. La progression de cette pathologie dans le corps humain peut être stoppée en 3,8 mois par le Palbociclib contre 9,2 mois avec l’antiœstrogène Fulvestrant.

 

Une nouvelle alternative à la chimiothérapie :

Les chercheurs à l’origine de ce traitement innovateur ont déclaré que le Palbociclib est en mesure de repousser de 5 mois le recours à la chimiothérapie qui présente des effets secondaires notables pour les patientes. D’après le Cancérologue de l’Institute of Cancer Research de Londres Nicholas Turner, ce remède provoque instantanément le blocage des deux protéines à l’origine des tumeurs à savoir le CDK4 et le CDK6. Le fruit de leurs recherches étant présenté sous forme de pilule à consommer par voie orale, il est plus facile pour les patientes de le prendre et aucune douleur n’est à craindre. Sa commercialisation aux États-Unis a d’ailleurs déjà commencé et devrait permettre à plusieurs femmes atteintes d’une tumeur à un stade avancé d’être en rémission.

 

 

1 COMMENTAIRE