Pour la Norwegian la Guadeloupe n’est pas un département français

0
930

Cette histoire totalement rocambolesque est arrivée à Alyzée Eloi lors de son passage par l’aéroport Charles de Gaulle de Paris en juin 2019. La jeune femme a été contrainte de prouver au moment de son embarquement pour les États-Unis que l’île de la Guadeloupe était bien en territoire français.

Le personnel de la compagnie au comptoir d’embarquement a manifesté une méconnaissance de la géographie ce qui est paradoxal pour une société d’aviation.

Une histoire rocambolesque

La jeune femme devait se rendre sur la côte ouest-américaine. Quand Alyzée Eloi a présenté son billet retour c’est à cet instant que l’incompréhension a pris place dans l’échange. En effet, c’est ce que nous apprend nos collègues de Guadeloupe 1re : » Qu’est-ce que c’est Pointe-à-Pitre?», c’est l’une des remarques qu’Alyzée reçoit au comptoir de la Norwegian Airlines […].

Indignée, la jeune femme est contrainte de présenter plusieurs documents et d’expliquer que son passeport de la République française, où figure son adresse de Petit-Bourg, a été délivré par la Préfecture de Basse-Terre. Malheureusement, c’est peine perdue. Alyzée Eloi se voit obligée d’acheter un billet de Pointe-à-Pitre vers Paris qu’elle n’utilisera jamais, pour être autorisée à embarquer.

S’en suit une nouvelle convocation, devant les autres passagers, à l’entrée de la salle d’embarquement. Une preuve de sa résidence en Guadeloupe lui est à nouveau demandée. Cette fois-ci, l’agent semble plus coopératif et lui propose d’embarquer en priorité pour les désagréments causés.»

Les Antilles et la Norwegian, une histoire particulière

La compagnie était pourtant présente aux Antilles depuis 2015. Les premiers vols, à partir et à destination des Antilles avaient rapidement fait le plein de Guadeloupéens désireux de découvrir de nouveaux horizons. Le 4 décembre 2015, le premier vol en provenance de Boston atterrissait à l’aéroport Pôle Caraïbes. Depuis le mois de février 2019, les Antilles et la Guyane ne font plus partie de la stratégie de la compagnie qui a l’intention de se focaliser sur des destinations selon elle plus rentables.

Qui est Alyzée Éloi?

À 27 ans, Alyzée Eloi, qui a grandi à Petit-Bourg, vit l’aventure au quotidien. En mars, elle a décroché « le job le plus cool du monde ». Elle est testeuse de croisière en voilier et sillonne toutes les mers du globe. Elle est l’envoyée spéciale de Sailsquare. Tester des croisières autour du monde et créer des contenus (photos, vidéos et articles) pour promouvoir les vacances en voilier.