Les plages de Guadeloupe vont-elles être accessibles pour le week-end de l’ascension

0
376

Les différents services de l’État travaillent à la réouverture des plages pour une éventuelle ouverture le week-end de l’ascension. Les mairies ont donc reçu une fiche pratique à laquelle elles doivent en retour faire leurs propositions affinées aujourd’hui

Le 15 mai 2020 avait lieu une audioconférence avec les maires de l’archipel, sous l’égide de l’État pour préparer la réouverture de l’accès aux plages.

Accès aux plages interdites

Aujourd’hui, l’accès aux plages est interdit dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Seul un arrêté préfectoral peut l’autoriser dans des conditions précises et sur proposition du maire. Dans cette optique, la préfecture en lien avec les services de l’État* a adressé à chacun des maires qui ont fait une demande de réouverture, une fiche pratique pour leur permettre de s’organiser.

Mesures

Cette organisation doit prévoir un certain nombre de mesures pour minorer le risque de propagation du virus : organisation physique de la distanciation et des contrôles, barriérage, stationnement, détermination des horaires…

Week-end de l’Ascension

Si ces propositions sont conformes aux mesures sanitaires en vigueur, et si les contrôles sur la qualité des eaux de baignade le permettent, le représentant de l’État établira, un arrêté commune par commune, autorisant l’accès aux plages qui pourrait s’appliquer à partir du week-end de l’Ascension.

*Préfecture, Direction de la mer, direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, agence régionale de Santé, forces de l’ordre.

Relire notre article : Comment se déroule le déconfinement en Guadeloupe

Rivières ouvertes à la population

La réouverture aux rivières ne se fait pas sans règles et sans consignes. Une réglementation stricte est à l’œuvre. Des agents de l’Office National des Forêts (l’ONF) notamment font des rondes pour s’assurer que certaines mesures sont bien appliquées. Par exemple  : pas plus de 10 personnes par groupe ainsi que dans les bassins. Aux abords de la rivière, le maintient d’une distanciation physique entre les personnes est toujours de rigueur indique le personnel de l’ONF au micro de nos confrères de la 1re.