Aéroport Pôle Caraïbes hausse du trafic

0
584
Image aéroport Pôle Caraïbes Facebook

Le mois de septembre s’est clôturé sur un trafic en hausse à l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes qui a enregistré 124 780 passagers soit 3,7% de plus que l’année précédente à la même époque

Les réseaux « France Métropolitaine » et « Amérique du Nord » restent les moteurs de cette croissance avec respectivement 8,8% et 10,7% de croissance, portés par l’augmentation de l’offre vers ces destinations. Le segment Fort-de-France/Cayenne est en recul de 4%, toujours sous l’effet du changement de tarification des compagnies sur le segment Fort-de-France. Cette tendance pourrait être amenée à évoluer. En effet, l’augmentation de la concurrence à destination de Cayenne à partir de novembre 2018 va se mettre en place.

Relire notre article : Doit-on réévaluer le prix des billets d’avion vers les Antilles ?

Iles du nord et du sud

Le trafic vers les îles du Nord, Saint Martin/Saint-Barthélemy, est également en recul, conséquence de l’impact des ouragans de septembre 2017 dont les conséquences pénalisent encore la reprise du tourisme vers ces destinations. Le trafic vers les autres destinations de la Caraïbe est en légère croissance. Cette augmentation intervient après plusieurs mois de recul, sous l’effet d’une nette reprise du trafic. Une progression en direction des îles de la Dominique et de la Barbade.

Relire notre article : Vols vers les Antilles, une bataille et un business rentable

Nouveau record pour l’aéroport

La performance du mois de septembre vient confirmer la tendance annuelle de croissance du trafic qui s’établit à 1 882 514 passagers en cumulé à fin septembre, une progression par rapport à 2017 et un nouveau record pour la Société Aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbes. Ce sont, en tout, plus de 67 000 passagers supplémentaires accueillis sur la plateforme et cette tendance pourrait se renforcer sous l’effet combiné de la Route du Rhum et de la reprise des opérations de la compagnie Norwegian à partir de novembre prochain, et le lancement de leurs nouvelles liaisons vers Cayenne et Montréal.

Il est à noter que les dessertes internationales à des prix défiants toute concurrence marquent l’essor de ces compagnies aériennes. Le « low cost » s’affirme au détriment des compagnies historiques. Une attractivité qui ne se dément pas depuis quelques années permettant aux Guadeloupéens de voyager davantage.

Source : Aéroport Pôle Caraïbes