Luidgi Midelton champion du monde d’escrime en Italie

1
1066
Luidgi Midelton porté par son équipe

Ce jeune guadeloupéen de 19 ans originaire de Petit-Bourg décroche l’or aux championnats du monde Junior épée masculine en Italie dans la ville de Vérone, le 1 er avril. Actuellement scolarisé à Reims, il y suit un double cursus alliant ses études dans un BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique et l’escrime.

Luidgi Midelton est un Ancien adhérent du Club de Petit-Bourg et du Pôle Antilles-Guyane. Il a  vaincu en final et cela sur le fil du rasoir l’italien Davide Di Veroli à la mort subite 14 à 13. Un juste retour des choses puisque c’est lui qui l’avait évincé il y a quelques semaines en quart de finale des championnats d’Europe. Le jeune escrimeur a pris sa revanche de la plus belle des manières.

Un parcours exemplaire

Luidgi Midelton célébrant sa victoire
Le jeune homme de 19 ans commence à avoir un palmarès bien étoffé. En effet, il s’était déjà fait remarquer début février en terminant à la deuxième place de l’étape serbe de la Coupe du monde d’épée. Il ne s’est incliné qu’au stade de la finale face au Hongrois Sarkas Tesaba, 10 touches à 15.

« j’avais fait un résultat très mitigé aux Europ, j’avais à cœur de me remettre en question et d’aller chercher un podium au championnat du monde. »

Au micro de nos confrères de la 1ère France tv info, il donne ses impressions sur son parcours lors du championnat italien.
Luidgi Midelton champion du monde avec sa médaille« J’avais de très bonnes sensations dès le départ, j’étais très relaxé, j’étais assez souple dans mon escrime sans me prendre la tête, je passais les paliers petit à petit, je savais que j’avais les moyens de le faire mais je ne m’attendais pas à le faire ce week-end. Après, je ne suis pas étonné de mon résultat et de mon parcours ça fait longtemps que je travaille pour cela, j’avoisinais les premières places, c’est la première fois que je suis premier dans un tournoi international, je suis champion du monde ». « Au championnat d’Europe, je perds contre celui que je bats en final l’italien Di Veroli, je prends ma revanche ».