Les discussions sur l’octroi de mer

0
647

La Région Guadeloupe a lancé un appel à concertation ayant pour objectif la mise à jour des différentes taxes concernant l’octroi de mer.

Ces ateliers se sont déroulés du 15 au 29 Avril dernier avec la participation des acteurs socio-professionnels ainsi que celle des importateurs de produits. Selon eux, la décision numéro CR/15-1305 en date du 19 Novembre 2015 constitue la principale cause de l’inflation du prix des produits importés. Il est à noter que pendant la période d’application de cette mesure, les taxes sur certaines marchandises à savoir le miel, la moutarde ou encore le sucre sont en moyenne passées de 7% à 20%.

L’Octroi de mer a été créée afin de protéger les produits locaux de la concurrence des marchandises étrangères. Généralement perçue par l’administration des douanes, elle s’applique surtout aux produits importés et le pourcentage prélevé varie en fonction des régimes fiscaux appliqués dans chaque département et territoire d’Outremer. Les tarifs prélevés sur les marchandises sont déterminées selon la liste à laquelle elles appartiennent. Ainsi, les produits classés catégorie A ont une taxe maximale de 10% contrairement à celle de la catégorie B qui est de 20%. Pour les importations qui figurent dans la liste C, c’est une toute autre histoire puisque la taxe atteint jusqu’à 30% de la valeur du produit.