Diabète : L’Oedeme maculaire

0
1243

Un diabète de type I ou II, mal équilibré ou mal soigné, peut être à l’origine d’un oedeme maculaire. Cette affection est causée par l’infiltration de liquide sous la macula (zone centrale de la rétine), qui gonfle ou épaissit celle-ci, entraînant des troubles de la vision. Cela se produit lors d’hémorragies des vaisseaux sanguins de la rétine, qui sont provoquées par le diabète.

Les conséquences d’un oedeme maculaire sont la diminution de l’acuité visuelle : les plus petits détails ne sont plus aussi bien perçus qu’auparavant par l’individu, car sa macula est remplie de liquide (sang, dépôts graisseux…). Au départ, l’oedeme maculaire apparaît sans danger, car il n’entraîne pas de douleurs. Les symptômes apparaissent au bout d’un certain temps : ils se caractérisent par une vision trouble et une difficulté à percevoir correctement les couleurs. Mais cette pathologie peut provoquer des complications encore plus graves et entraîner la cécité, lorsque la dégénérescence maculaire est trop importante. Il est alors nécessaire de la soigner rapidement afin d’éviter les lésions irréversibles.

Chez les patients diabétiques, l’oedeme maculaire est un danger potentiel, car il s’agit de la principale cause de la baisse de l’acuité visuelle et de la cécité (toutefois, la vue latérale reste préservée même dans les cas les plus sévères). Fort heureusement, cette dégénérescence peut être traitée au laser MicroPulse : par photocoagulation ou par microchirurgie (vitrectomie postérieure). Dans les cas les plus bénins, cette pathologie peut être soignée par injections intravitréennes et périoculaires.

Les personnes qui souffrent de diabète doivent donc être vigilantes sur leur traitement, afin d’éviter de développer un oedeme maculaire et de risquer de subir des troubles graves de la vision.