Sauvegarde de la biodiversité Guadeloupéenne

0
1372

Un plan de gestion des espaces naturels a été lancé samedi dernier par le GPM Guadeloupe. Cette mesure entre dans le cadre de la mise en place d’une gestion durable des ressources et de l’écosystème marin de l’archipel.

Un budget colossal

La préservation durable de l’environnement est le mot d’ordre de ce projet. Pendant sa mise en place, les actions se sont concentrées sur les milieux les plus fragiles de la propriété portuaire à savoir les îlets, les forêts de mangroves et les récifs coralliens.

Pensé à la fois sur le long et le court terme, divers programmes ont été mis en place afin d’assurer la protection des milieux marins et leurs aménagements, permettant ainsi la sauvegarde de la biodiversité Guadeloupéenne. Un financement de 6 millions d’euros est attendu pour la bonne marche de ce projet du GPM Guadeloupe. Entièrement prises en charge par le Port, des actions visant à restaurer l’écosystème sont déjà en cours de préparation, telles que la plantation de palétuviers et de coraux qui constituent un environnement propice au développement des espèces sous-marines. L’aménagement des sites portuaires et touristiques afin de répondre aux enjeux environnementaux de ce plan est également prévue au programme. Pour le moment le port a concentré ses efforts sur Marie-Galante, Petit-Cul de Sac-Marin et Basse-Terre, mais ces actions devraient avoir un impact sur l’ensemble de l’archipel Guadeloupéen.