Initiative contre la déforestation

0
1137

Un ancien ingénieur de la NASA, Lauren Fletcher à décider de participer au sauvetage de la planète, en lançant son entreprise BioCarbon Engineering, installée au Royaume-Uni. Il a démontré que 26 milliards d’arbres sont abattus tous les ans avec comme principale cause : l’expansion urbaine, l’exploitation forestière et minière, et l’agriculture. Sur les 20 dernières années, la déforestation a augmenté d’environ 62 %. Son objectif est de planter 1 milliard d’arbres par an grâce aux drones. Grâce à son système cet ancien de la NASA a pour ambition de ralentir le phénomène de déforestation et reboiser la planète.

Le processus de reboisement élaboré par cet ingénieur s’effectue en deux temps. Le drone va commencer à survoler les zones qui sont les plus touchées par la déforestation, même les plus inaccessibles, afin de réaliser un plan en 3D. Ce plan sera ensuite étudié pour déterminer les emplacements stratégiques qui accueilleront les graines. À partir de cela, un itinéraire menant aux différents emplacements est programmé pour le drone, en veillant bien à ce que la distance avec le sol de 2m soit respectée pour que la semence se passe sans risque. La seconde étape consistera à faire voler le drone pour qu’il puisse semer les graines.

shutterstock_410937166Photobank gallery / Shutterstock.com

Pour mener à bien sa mission, Lauren Fletcher équipera chacun de ces drones d’un système de canon à air comprimé avec une cadence de tir d’une capsule toutes les 10 secondes. Les semences sont alors enfermées dans une boule biodégradable, qui se détruira au moment de l’impact, laissant ainsi la graine enveloppée d’un gel nutritif pour soutenir le début de croissance de la plante. Donc, selon les estimations, chaque drone portera 300 capsules, et pourra planter 36 000 graines par jour. Une fois les graines sous terre, des drones patrouilleront au-dessus des zones traitées afin de suivre leur évolution.