God of War – la voie du père, les cris du fils

0
772
God of War_final PS4 Guadeloupe Actu

PEGI 18 – Comme beaucoup, nous attendions ce jeu de pieds fermes, et il était hors de question d’en parler avant d’avoir été jusqu’au bout. Vous avez déjà tout lu à son sujet, mais on ne vous a pas donné nos impressions… et on n’en a pas seulement pris plein les yeux ! Retour sur ce chef d’œuvre des studios Santa Monica et unboxing de sa PS4 Pro.

Unboxing de la PS4 Pro God of War Limited Edition

La Playstation 4 Pro Leviathan Grey se hisse haut la main dans le top 3 des éditions les plus réussies, avec ses gravures au laser en reliefs jaunes noires et gris, et sa finition laquée. L’arbre de compétences de la hache Leviathan de Kratos est gravé sur le dessus, les côtés ont des motifs nordiques, et sur  la façade avant, on voit les runes des royaumes de God of War surplombées d’une frise. La manette à côté ne semble, hélas, pas au niveau de la console, avec un simple tatouage de la griffe des frères forgerons sur le grip droit et le logo, GOW pas très net, sur le pavé tactile.

On est en dessous de l’édition Monster Hunter World qui avait eu droit en supplément à une manette rouge bien décorée, mais au dessus de celle un peu trop épurée de la PS4 PRO Battlefront II, et on veut bien parier qu’elle ne sera pas détrônée par l’édition Kingdom Heart 3 censée débarquer en 2019 !

Petit bémol concernant la chouette jaquette du blu-ray : une vilaine vignette jaune « Ne peut être vendu séparément » qui gâche tout.

DLC

Les studios l’ont annoncé : pas de DLC, God of War est un jeu complet (pour changer) et il n’y aura pas besoin de dépenser plus, pour jouer plus. Cependant cette édition collector offre en supplément un thème dynamique pour le menu home de la PS4 et 3 boucliers exclusifs : le bouclier de la Forge, le bouclier Dökken et le bouclier de l’âme elfique étincelante.

DLC GOD OF WAR PS4 Guadeloupe Actu

Le passage du jeu pour adultes au jeu mature

La franchise God of War, réputée pour ses graphismes impressionnants et ses scènes d’action aussi nerveuses que gores a passé un nouveau cap avec cet opus. La violence et le sang sont toujours là, mais cette fois-ci, au lieu de s’éclater dans une joyeuse boucherie, on assiste à une fresque intensément dramatique beaucoup plus réaliste, qui prend réellement aux tripes tout en continuant de les répandre.

God of War s’adresse bien sûr aux fans, mais aux fans qui ont grandi et qui sont prêts à accompagner un Kratos vieilli, père dans un nouveau monde, toujours tiraillé par son passé et devant lutter contre de nouvelles forces pour transmettre à son fils les clés d’un avenir meilleur. Ce 8 éme épisode se distingue sur bien des points de ses prédécesseurs, et marque indéniablement la renaissance de la série. Bienvenue dans le film le plus beau, le plus dur, et le plus émouvant de la vie de Kratos – en un seul plan séquence.

Ne deviens pas comme ton père

C’est bien loin de l’Olympe que God of War retrouve Kratos, son terrible guerrier spartiate : installé en terres nordique dans Midgard, sur le point d’accomplir les rites funéraires de sa défunte bien-aimée Faye. Kratos a non seulement quitté la Grèce mais a aussi retrouvé l’amour, une transition qui en a fait un nouvel homme.  Il vit caché, loin de tous et est à présent affublé d’un fils adolescent, Atreus, qu’il va devoir guider tant bien que mal à la fois dans son deuil et dans ce long passage vers l’âge de raison. Ceux qui connaissent bien la série, n’auront aucun mal à imaginer la difficulté pour un personnage aussi sombre et torturé que Kratos, à ouvrir son cœur et à élever un enfant seul dans un univers où les dieux, qu’il abhorre, sont toujours égaux à eux-même : égoïstes et cruels.

world of violence god of war ps4 Guadeloupe Actu

Alors que les funérailles sont terminées, vous vous apprêtez à aller disperser les cendres de Faye sur le sommet le plus haut de Midgard, avec votre fils à qui vous enseignez les rudiments de la chasse et du combat. Atreus a la santé fragile, mais il a soif de (re)connaissance, il est intrépide, aussi volubile que son père est silencieux, et bien décidé à en savoir plus sur son père et ses sentiments (aïe) pour en apprendre à son tour plus sur lui-même. Si Atreus est très dégourdi, il semble peiner à contrôler sa rage, le moteur de la vie de son pater, qui est bien décidé à ne pas laisser son fils emprunter la même voie. Après une épreuve de chasse ratée, censée à l’origine déterminer si Atreus est prêt pour le grand voyage, un étranger d’une force surhumaine vous attaque et vous pousse à prendre la route avec votre fils… Commence alors un long périple où Kratos et Atreus devront compter l’un sur l’autre, et panser leurs plaies pour se rapprocher.

Father & son God of WAR PS4 Guadeloupe Actu

Nouveaux décors, nouveaux dangers, héritage respecté

God of War laisse place à la mythologie nordique, et si vous vous demandez comment on peut faire la transition entre la mythologie grecque et ce nouvel univers sans heurts, soyez rassurés :  les scénaristes ont su trouver une parade parfaite. Par ce tour de passe-passe inattendu, ils ont réussi à donner un nouveau souffle à la saga, sans – étonnamment – trop la dénaturer. Les vastes paysages nordiques et les phases d’expédition en plein air donnent aussi un sacré bol d’air frais à la série. Voir évoluer Kratos dans un monde lumineux est une expérience jouissive.

montage aventure God of War PS4 Guadeloupe Actu

Toujours aussi palpitant, le jeu verse plus dans le type action/aventure que sur le beat-tem-all pure, et c’est tout à son honneur. On quitte les phases de mêlées haletantes (ou stressantes) qui vont dans tous les sens (et où on appui sur tous les boutons) pour des phases de combats plus techniques, et donc aussi plus réalistes. Les joueurs bourrins devront affiner leur jeu. D’un gameplay reposant plus sur la rapidité et les réflexes, on passe à un jeu qui demande plus de technicité.  On dispose comme à l’accoutumé de plusieurs niveaux de difficultés, pour satisfaire nos soifs de challenge, mais pour la première fois, le sacro-saint mode histoire, qui permet de profiter du scénario sans trop en baver, n’est pas une simple balade. Le scénario de God of War est de ceux qui se méritent et pour terminer le jeu et en découvrir l’âme il faudra se donner plus de mal que d’habitude. On pourrait dire aussi que le jeu flirte un peu avec le RPG, avec l’arrivée d’Atreus qui, en plus de vous accompagner partout, vous assistera avec son arc et sa dague et pourra aussi participer à des attaques combinées dévastatrices.

fights God of War PS4 Guadeloupe Actu

Les points d’expérience gagnés permettent à nouveau de renforcer les personnages en débloquant des attaques spéciales et les armes sont customisables. Tout autant d’éléments qu’il faudra maîtriser pour terminer le jeu et vaincre vos ennemis.

Les monstres sont toujours aussi impressionnants, que ce soit par leur taille, leur vélocité, ou leur force. On sent les inspirations telles que Game Of Throne ou le Seigneur des anneaux. Les Quick Time Events sont de nouveau de la partie, avec un affichage plus discret. Les touches seront parfois même masquées lors d’enchaînements que vous aurez déjà accomplis de par le passé pour laisser place à la beauté de la scène d’action.

Autre nouveauté qui en a désarçonné plus d’un : la caméra. L’ensemble du jeu est en plan séquence avec Kratos vu de dos, un choix artistique qui renforce l’immersion et donne l’impression de vivre les actions de Kratos. Sur les précédents jeux de la série, les mouvements de la caméra étaient entièrement automatiques et surtout en plans éloignés.

Graphismes et musique

Sur les plans visuels et musicaux GOW est une véritable œuvre d’art. La bande son du jeu admirablement composée et adaptée à la dynamique du jeu renforce la sensation d’immersion totale. Oui le jeu a été optimisé pour la PS4 Pro et oui également, jouer en 4K changera légèrement la donne : vous obtiendrez un jeu plus fluide. Cependant, du côté du graphisme, le rendu des textures sera quasiment aussi fin et détaillé sur les deux versions. Les effets d’ombre et de lumière sont à couper le souffle aussi bien sur PS4 classique que sur Pro + TV 4K.

L’avènement d’une nouvelle série ?

Au delà du changement de monde qui augure de nouvelles possibilités pour creuser la série, God of War révèle tant sur Kratos et sur sa relation avec Atreus qu’il apporte une nouvelle dimension à la saga. Nul doute qu’une suite verra le jour et que le personnage d’Atreus qui enrichit grandement l’intrigue et nous offre de spectaculaires révélations enrichira significativement la franchise. En d’autres termes, Kratos et Atreus ont encore de beaux jours devant eux. Si vous en voulez un aperçu, retournez là où tout a commencé une fois que vous aurez terminé le jeu !

 

APERÇU DE REVUE
Impression générale
Jouabilité
Durée de vie
Difficulté
Graphismes
Musique
Article précédentLa France championne du monde 2018
Article suivantOctopath Traveler – un beau voyage en pixel art
Souvent accusée de mettre la vie sur pause pour jouer aux jeux vidéo, j'ai trouvé refuge chez Guadeloupe Actu où je peux partager avec vous l'une de mes passions les plus chronophages. A "panem et circenses" je réponds "mango et ludos", l'un des deux devant être, bien sûr, consommé avec modération.