Le fléau des chiens errants

0
1795

Les éleveurs de bovins en colère contre la prolifération des chiens errants

Les éleveurs de bovins ont bloqués l’accès à la Chambre d’Agriculture, située à Convenance (Baie-Mahault) dans la matinée du 23 mai dernier. Ces derniers manifestaient afin d’alerter les autorités compétentes à propos des dégâts générés par les chiens errants sur leurs exploitations. Ces actions ont été menées à l’initiative du Syndicat régional des éleveurs de la Guadeloupe car ce phénomène constitue un véritable fléau pour les éleveurs.

Après avoir bloqué l’entrée du bâtiment et attaché la carcasse d’un veau au portail de celui-ci, Ils espèrent que leur voix soit entendue et que les mesures soient prises dans les plus brefs délais. Il n’est en effet anormal que les lois concernant les animaux dangereux et errants ainsi que celles relatives à la protection des animaux ne soient pas appliquées. Selon Charly SINGARIN, Président régional des éleveurs de la Guadeloupe, les pertes recensées sont considérables et la violence des attaques ne laissent souvent pas d’autres choix aux éleveurs d’abréger les souffrances de l’animal. Il estime ainsi que chaque semaine c’est en moyenne 3 à 4 bovins qui succombent aux attaques des chiens errants.