La fin du sac plastique

0
1378

La préfecture a annoncé l’interdiction de l’utilisation des sacs plastique de caisse à usage unique à compter du 1er juillet 2016. Cette mesure a été prise dans le cadre de la préservation de l’environnement et de l’écosystème marin de l’archipel.

Une décision qui prendra effet le 1er juillet prochain.

Les statistiques prouvent que les sacs plastique sont l’une des premières causes de détérioration de l’environnement dans le monde. De plus on sait aujourd’hui que environ 75 % des déchets déversés en mer sont composés de cette matière. Pour protéger la faune et la flore aquatiques victimes de ce fléau, la préfecture a décidé de procéder à l’interdiction stricte de son usage à compter du 1er juillet prochain sur tout le territoire. Cet arrêté touche aussi les sacs utilisés pour l’emballage des fruits et légumes à partir du 1er janvier 2017 qui seront remplacés par de nouveaux plastiques biodégradables.

Les enjeux environnementaux

Cette interdiction a été majoritairement motivée par la propagation de ces déchets dans la nature et le danger qu’ils représentent pour l’écosystème. La triste réalité est que ces sacs plastique ne sont utilisés que quelques heures, mais lorsqu’ils sont abandonnés dans la nature ces derniers mettent plusieurs centaines d’années à disparaître, quand ils ne sont pas ingérés par les tortues marines et les oiseaux qui les confondent avec des proies (méduses) comestibles.