La 102ème édition de la « Fête des Cuisinières »

0
1417

Demain aura lieu la fête traditionnelle de l’association des cuisinières de Guadeloupe. Une fête qui se tient chaque année en l’honneur de Saint-Laurent et de la 1ère mutuelle des cuisinières. L’association organise son rassemblement à Pointe-à-Pitre.

« Le 14 juillet 1916, Place Camille Desmoulins à Pointe-à-Pitre, un groupe de femmes, gens de maison ou comme elles se  plaisent à dire (bon-a-madanm), créèrent une tontine dans le but d’avoir à la dernière heure un enterrement décent » et notamment pour les plus pauvres d’entre elles. De cette tontine, naquit alors la première mutuelle de la Guadeloupe : le (Cuistot mutuel), communément appelé (Les Cuisinières) jusqu’en 2000. En 2001, les petites mutuelles étant dissolues, les Cuisinières se régissent en association.

Les cuisinières aujourd’hui

Des futurs cuisinières.
Crédit photo © Cuisinières de la Guadeloupe (https://www.facebook.com/cuisinieresdeguadeloupe/)

L’organisme compte plus de 200 membres âgés de 18 à 97 ans. Les femmes sont majoritaires même si des hommes ont intégré l’association. Les adhérents sont souvent accompagnés de leurs enfants ou petits-enfants appelés « petites demoiselles ou « petits commissaires ». Chaque année, l’association est sollicitée pour participer à des manifestations sur le plan local, mais aussi dans l’Hexagone ou à l’étranger.

Une célébration liée au christianisme

Crédit photo © Cuisinières de la Guadeloupe (https://www.facebook.com/cuisinieresdeguadeloupe/)

« Les cuisinières de l’île vont entendre la messe à la cathédrale, vêtues de leurs plus belles robes traditionnelles, coiffes et madras, parées de leurs […] bijoux et portant un tablier sur lequel est brodé leur emblème : le gril de Saint-Laurent. Elles vont faire bénir leurs plats, soigneusement alignés au pied de l’autel dans des paniers agrémentés de fleurs et d’ustensiles de cuisine » et chargés de légumes, de fruits ornés de rubans.

Ensuite, c’est une longue procession dans les rues de la ville, paniers au bras ou sur la tête » pour une distribution de gâteaux secs en signe d’amitié et de partage. Depuis plusieurs années, une halte dansante a été insérée dans ce long rituel. Pour marquer l’achèvement de la célébration, une grande réception conclut les réjouissances.

Saint-Laurent de Rome le martyr

Saint-Laurent était un prêtre que  l’on a fait rôtir à petit feu sur un gril parce qu’il refusait de céder les biens de l’église à l’État au 3è siècle. Il fut adopté comme saint patron des Cuisinières de la Guadeloupe. C’est pour cette raison que la fête des cuisinières est célébrée le samedi le plus proche du 10 août date d’anniversaire du saint patron. Mais cette fête commémore surtout la création en 1916 de la 1re mutuelle des cuisinières, une tontine destinée à financer un enterrement digne.

Pour en savoir plus cliquez ici