France – Pérou au Vélodrome Amédée Detraux à Baie-Mahault 

0
1743

Depuis le 16 juin, la coupe du monde de football 2018 est diffusée sur des écrans géants au vélodrome Amédée Detraux. Vous aurez la possibilité de suivre votre équipe favorite en grand format. Ces retransmissions sont accompagnées d’une exposition sur le football.

La popularité planétaire du football fédère les peuples autour de moments faits à la fois de bonheur, de déception, mais toujours intenses et riches en émotions. C’est dans cet esprit que la Fan Zone doit permettre à tous ceux qui le souhaitent de plonger librement dans cette compétition devenue incontournable.

Une fan zone pour suivre l’équipe de France

Une Fan zone pour suivre l'équipe de FranceDepuis le samedi 16 juin 2018 à 6h, tous les Guadeloupéens qui le souhaitent, peuvent profiter librement et gratuitement de la Fan Zone au Vélodrome Amédée Détraux. Tous les matchs seront retransmis sur écrans géants : dans la zone gradins pour les matchs de l’ équipe de France, du Brésil et des phases finales, et en salle intérieure pour tous les autres matchs.

L’exposition

L’exposition s’articule autour du thème « Football, immigrations et Outre-mer en équipe de France, (1918-2018) ». À partir du vendredi 22 juin à 18h, jusqu’au 15 juillet 2018 au Vélodrome, l’exposition produite par le achac, sera proposée gratuitement. L’exposition retrace l’histoire de la présence de cette « France d’ailleurs » au cours des différentes Coupes du monde, avec un focus particulier sur les Outre-mer.

Une équipe de France prometteuse

équipe de France

Selon Didier Deschamps, la solution contre le Pérou sera l’efficacité et la solidité.
« Si nous restons dans nos trente mètres, il n’y a pas de risques de s’exposer, mais ce n’est pas le but. De même, aucune équipe au monde ne peut rester avec un bloc haut pendant 90 minutes. Il faut donc savoir se montrer efficace lorsque nous sommes hauts, puis dense et solide lorsque nous reculons. Ce sera compliqué pour nous, comme cela a été difficile pour beaucoup d’équipes depuis le début de la compétition. »

Une équipe jeune « dès le départ, avec les choix que j’ai fait, je savais que mon équipe était jeune. Quatorze d’entre eux n’avaient jamais disputé de Coupe du monde […]. Du moment que je les ai choisis, c’est que j’ai confiance en eux. L’âge ne doit pas être un handicap. »

Venez fêter ces rendez-vous, seuls, en famille ou entre amis.