Coronavirus, quel est la situation en Guadeloupe

0
3793

Apparu en République populaire de Chine en décembre 2019 dans la ville de Wuhan, le  Coronavirus est à l’origine d’une épidémie qui s’est rapidement étendue sur d’autres provinces du pays. Aujourd’hui, c’est une véritable pandémie qui menace le monde.

En effet, les zones d’exposition à risque sont désormais élargies à la Corée de Sud et aux régions de la Lombardie et la Vénétie au nord de l’Italie. L’évolution rapide de la situation internationale incite les autorités à renforcer les mesures d’endiguement afin d’être prêt à réagir à tout moment à la prise en charge d’une chaine de transmission sur le territoire.

Les îles du Nord

Depuis le 27 février, une dizaine de tests a d’ores et déjà été réalisée en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Le lundi 2 mars, trois ont été confirmés, 2 à Saint-Martin et 1 à Saint-Barthélemy. Les résultats des analyses prélevées le samedi 29 février sont négatifs pour le couple de résidents à Saint-Martin, rentré de vacances dans l’Oise.

Mise en place de protocoles en réponse à la pandémie

Désormais les analyses se font en Guadeloupe et l’ARS met en place une communication régulière sur la situation dans l’Archipel, à Saint Barthélemy et à Saint Martin. La Guadeloupe s’organise à tous les niveaux pour faire face à la propagation possible du coronavirus.

Après les trois cas révélés dans les îles du Nord, les procédés de réactions ont été affinés. Les analyses qui, au départ, étaient réalisées en Guyane s’effectuent désormais en Guadeloupe pour plus de rapidité au laboratoire de microbiologie du CHU et à l’Institut Pasteur.

Protocoles Coronavirus

De nombreuses réunions, techniques, de préparation, d’anticipation et de gestion ont eu lieu avec les services de santé, de secours ainsi que les gestionnaires aéroportuaires et portuaires et la communauté hospitalière et médicale.

Il en est ressorti des mesures de prises en charge qui sont d’ores et déjà opérantes pour faire face à tout cas de contamination éventuelle.

Des protocoles sont parallèlement appliqués depuis plusieurs semaines pour tenir compte des entrées maritimes et aéroportuaires en lien avec les autorités de contrôle et sanitaires ainsi que les compagnies aériennes et maritimes (information des passagers en amont et prise en charge de tout cas suspect, vérification de la déclaration maritime de santé qui s’applique également aux plaisanciers, informations diffusées par le CROSS-AG) et un accompagnement de la communauté médicale, hospitalière et libérale est organisée par l’ARS.

Premier cas de coronavirus en République dominicaine

C’est un touriste italien de 62 ans arrivé le 22 février 2020 de Pesaro, au nord-est de l’Italie. Après le Brésil, le Mexique et l’Équateur, la République dominicaine est donc le quatrième pays latino-américain affecté par l’épidémie Covid 19.

Rappel des consignes de comportement pour éviter la propagation

  • Lavage régulier des mains
  • Tousser et éternuements dans son coude
  • Utilisation de mouchoirs à usage unique
  • Ne pas se serrer la main
  • Appeler le 15 si symptômes, en restant chez soi

Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s’élevait à 88 257, dont 2 996 décès, dans 66 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles datant du 1er mars 2020.

Pour en savoir plus : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus