Augmentation des créations d’entreprises au second trimestre 2017

0
1630

Au cours du second trimestre 2017 et pour le second trimestre consécutif, le nombre d’entreprises créées en Guadeloupe a connu une belle augmentation. Ce regain d’activité se concentre principalement dans les secteurs du commerce, du transport, de l’hébergement et de la restauration.

1100 nouvelles entreprises créées au deuxième trimestre 2017

On recense donc 1100 nouvelles entreprises créées au 2ème trimestre 2017 contre 295 dites en situation de défaillance (faisant l’objet d’une procédure de redressement judiciaire) au cours de la même période. Cela représente une hausse de 1,4% en comparaison au 1er trimestre 2017 qui affichait déjà des résultats plus qu’encourageants. Cette tendance qui semble se confirmer est selon les statistiques, à son niveau le plus élevé depuis 2013.

Un statut très avantageux

La forme juridique privilégiée par ces nouveaux créateurs n’est autre que le statut d’entreprise individuelle contrairement aux deux trimestres précédents ou la forme sociétaire était majoritairement utilisée. Cette tendance s’explique également par le coté pratique que présente ce statut. En effet pour beaucoup, il s’agit du statut le plus simple pour démarrer une activité professionnelle (même à temps partiel). Les formalités de création d’une entreprise individuelle étant très simplifiées, l’entrepreneur n’aura pas besoin d’effectuer toutes les formalités obligatoires prévues pour créer une société. La rédaction de statut n’est pas nécessaire et un simple dépôt de dossier au centre de formalités des entreprises suffit à déclarer son activité. De plus, ce statut est aujourd’hui beaucoup plus protecteur que dans le passé, puisqu’une partie des biens personnels de l’entrepreneur individuel peut être mis à l’abri des éventuels créanciers. Les entreprises individuelles sont donc soumises au régime de la micro entreprise sous réserve que celles-ci ne réalisent pas plus de :

  • 81 500 euros de CA hors taxes pour les activités de vente de marchandises.
  • 32 600 euros de CA hors taxes pour les activités de prestations de services.

Attention : Il est toutefois important de noter qu’au moment ou nous rédigeons cet article, le ministre de l’économie Bruno Le MAIRE a annoncé le doublement des plafonds de chiffre d’affaire pour l’année 2018.

Ces entreprises bénéficient aussi d’allègements significatifs concernant leurs obligations comptables : dispense d’établissement de comptes annuels, de tenue d’un livre journal, d’un grand livre et d’un livre d’inventaire.


Bien que les secteurs d’activités cités plus haut, aient enregistré la plus forte progression au cours des six derniers mois, il est à noter que le secteur des services reste majoritairement le plus sollicité par les entrepreneurs Guadeloupéens (plus de 500 entreprises enregistrées).