A découvrir « Les routes de l’esclavage » et « Éclats d’îles »

0
716

L’actualité culturelle de notre archipel conjugue « la quête d’une identité aux origines multiples » avec le projet d’exposition « Éclats d’îles » et « la richesse de notre société blessée par l’histoire » au regard de la série documentaire « Les routes de l’esclavage ».

La Guadeloupe ruisselle de talents, son histoire riche, en perpétuelle évolution se traduit en mots et en images. Quels sont les porteurs et porteuses ainsi que les relais de ses différentes facettes.

Les routes de l’esclavage

La société « Compagnie Des Phares Et Balises » (Prix 2018 du meilleur producteur français de télévision dans la catégorie documentaire) a produit pour la chaîne ARTE, sous la détermination de la productrice Fanny Glissant, une série documentaire de 4 x 52’min, sur le thème de l’esclavage. Le point de vue de cette série documentaire s’appuie notamment sur le regard d’historiens de différentes nationalités.

Les épisodes

La série se construit comme une passerelle, à la rencontre du passé et du présent, de l’ici et de l’ailleurs (Portugal, Brésil, Etats-Unis, Mali, Ghana, Egypte et bien sûr la Guadeloupe). L’équipe de tournage s’est rendue en Guadeloupe pour collaborer avec nos techniciens et rencontrer nos historiens. La diffusion en télé aura lieu sur Arte le mardi 1er mai à 20h50 et sur Guadeloupe 1re les 2 et 9 mai à 20h05.

Relire notre article sur Le prix Carbet des lycéens 2018 récompense Néhémy Pierre-Dahomey

Éclats d’îles

Cette manifestation est un cycle d’expositions de l’art Guadeloupéen à Paris à partir du 26 avril 2018, à la Galerie A2Z Art Gallery avec pour Marraine, l’écrivaine de renommée internationale Maryse Condé. Tout au long de l’année 2018, la série d’expositions « Éclats d’îles » présentera les œuvres des artistes contemporains des îles de Guadeloupe. À travers leurs univers, les plasticiens interprètent des thématiques de l’art contemporain caribéen, telle que la quête d’une identité aux origines multiples, la richesse de notre société blessée par l’histoire, la nature locale chatoyante qui inspire et marque le lien entre l’Homme et le Sacré.

         Image extrait de l'exposition Éclats d'îles

L’objectif

Ce projet a pour but de donner de la visibilité aux artistes Guadeloupéens qui apportent leurs points de vue sur leurs îles, leur société, et plus généralement sur le monde dans lequel nous évoluons. Ce projet vise également à faire découvrir la diversité des esthétiques et des talents de la Guadeloupe, au-delà du territoire local. Éclats d’îles, est un cycle d’expositions en trois périodes :

Chaque période exposera 5 à 6 créateurs qui évoqueront notre société à leur manière. La programmation inclura des artistes confirmés avec une carrière reconnue et une côte bien établie, mais également des artistes émergents dont le potentiel créatif est en éclosion à la galerie A2Z art Gallery, située au cœur de Paris dans le prestigieux quartier de Saint-Germain des Prés.