Parcours d’excellence de deux guadeloupéens lauréats de la Fondation Vocation

0
1212

Kevin Beltou est étudiant en Philosophie et Science politique et Lloyd Ligueri-Richard dans le secteur de la fonction publique. Ces deux jeunes ont été sélectionnées pour faire partie des 30 lauréats de la Fondation de la Vocation.

Les deux candidats ont obtenu une bourse de 10 000 euros pour financer la suite de leur cursus. L’un ambitionne de devenir un chercheur tandis que l’autre aspire à devenir une haute fonctionnaire.

L’excellence récompensée

Ces deux jeunes étudiants guadeloupéens aux parcours d’excellence voient leurs efforts récompensés. Kevin Beltou est originaire de Baie-Mahault et Lloyd Ligueri-Richard du Gosier. Après avoir entendu parler un peu par hasard de la Fondation de la Vocation, ils ont tenté leur chance. Leurs dossiers ont été retenus. Ils sont parmi les 30 derniers lauréats de La Fondation de la Vocation. Kevin et Lloyd viennent de recevoir une aide de 10 000 euros. C’est une aide sur le plan financier. Mais c’est aussi un soutien moral pour les deux jeunes Guadeloupéens actuellement en région parisienne selon la1ere.francetvinfo.

Le Prix de la Fondation est pour moi une chance incroyable de réussir à aller au bout de ma vocation en finançant une partie importante de mes deux prochaines années d’études
Kevin Beltou, 26 ans

Je souhaite à présent finaliser mon parcours en intégrant la prépa ENA à Sciences Po. Le Prix de la Fondation m’ouvre cette porte en me permettant de financer cette ultime étape de ma formation et d’accéder à mon rêve pour mettre en place ma vocation !
Lloyd Ligueri-Richard, 25 ans

L’histoire de la fondation

Si l’on connaît Marcel Bleustein-Blanchet pour avoir été l’homme qui a offert à la publicité un déploiement hors du commun, il est aussi celui qui en 1959 a initié un formidable élan de solidarité au service des jeunes en créant la Fondation de la Vocation. L’idée de sa création lui était apparue, lors des heures sombres de la guerre, alors que l’agence de « réclames » qu’il avait construite s’écroulait dans une société en guerre. Il se faisait alors une promesse qui allait être la première pierre posée de l « édifice de la Fondation de la Vocation : créer un réseau d’entraide pour permettre à de jeunes passionnés d’atteindre leur rêve professionnel. En homme de parole, il crée la Fondation de la Vocation et met toute son énergie à réunir un jury d’exception, des donateurs et amis engagés qui partagent avec lui sa conviction et sa générosité. Le 11 décembre 1959, la Fondation de la Vocation voit le jour.