La Guadeloupe touchée par la pandémie de Coronavirus

0
3072

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus qui est aujourd’hui au stade de la pandémie, un flot important d’informations en provenance des institutions sanitaires ou des autorités nous parvient. Guadeloupe Actu vous propose de faire le point sur la situation de notre territoire.

Au lundi 16 mars, la Guadeloupe totalise 18 cas confirmés de COVID-19 (soit 13 cas de plus qu’hier).  2 patients sont hospitalisés au CHU : l’un au service de maladies infectieuses et tropicales du CHU, l’autre en service de réanimation du CHU.

À compter du dimanche 15 mars, tous les établissements recevant du public non indispensable à la vie de la nation sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Attention, des restrictions dans les transports aériens sont mises en place au départ et à destination de la Guadeloupe et de la Martinique.

Les cas de Coronavirus

La Guadeloupe totalise à ce jour 18 cas confirmés de COVID-19. 2 patients sont hospitalisés au CHU : l’un au service de maladies infectieuses et tropicales du CHU, l’autre en service de réanimation du CHU. L’enquête conduite par l’ARS et Santé publique France se poursuit pour identifier les parcours des personnes confirmées COVID-19.

Les personnes ressources sont appelées au téléphone par l’équipe dédiée de l’ARS pour les informer, leur indiquer la conduite à tenir (maintien en isolement + surveillance de leur état de santé), et leur préciser les modalités de prise en charge en cas d’apparition de symptômes. Le seuil épidémique de 10 cas confirmés/100 000 habitants pourrait être atteint dans les prochains jours. Ce seuil évalué à une quarantaine de cas pour notre région va modifier la stratégie de dépistage et de prise en charge des personnes.

Un comité de suivi en présence du préfet, de la directrice générale de l’ARS et du recteur se tiendra afin de faire le point sur la mise en œuvre de la gestion de la crise en phase 3. Les décisions sur la stratégie de dépistage et de prise en charge seront entérinées à cette occasion. Il est à noter que le CHU a déclenché « L’Alerte Plan Blanc ».

Fermeture des établissements recevant du public en Guadeloupe

La France est frappée de plein fouet par la pandémie de Coronavirus. Ainsi, afin de ralentir la propagation du virus covid-19, les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays seront fermés jusqu’à nouvel ordre. Cela concerne : – les salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple; – les centres commerciaux; – les restaurants et débits de boissons; – les salles de danse et salles de jeux; – les bibliothèques, centres de documentation; – les salles d’expositions; – les établissements sportifs couverts; – les musées.

Les commerces sont concernés, à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations essence. Cette liste est évolutive et sera actualisée sur le site de la préfecture : www.guadeloupe.gouv.fr. Pour l’heure, les hôtels peuvent rester ouverts, mais les restaurants et bars d’hôtels, à l’exception du « room service » doivent donc cesser leur activité.

Seules la vente à emporter et la livraison sont désormais autorisées. Les camionnettes de vente à emporter peuvent donc continuer à fonctionner. Ces mesures sont applicables depuis le dimanche 15 mars. Il est également recommandé de limiter ses déplacements au strict nécessaire.

Restrictions dans les transports aériens

Les préfets de Guadeloupe et de Martinique communiquent sur l’application des mesures gouvernementales aux restrictions du transport aérien : les vols d’agrément (tourisme, visites amicales, participation à une cérémonie familiale…) à destination de la Guadeloupe et de la Martinique seront interdits.

À compter du 22 mars ne seront plus autorisés que les transports pour : 1/le regroupement des familles avec enfants ou personnes à charge (étudiants, personnes dépendantes…), 2/les obligations professionnelles strictement nécessaires pour la continuité des services essentiels;

3/les impératifs sanitaires. Les compagnies aériennes s’assureront du respect de ces conditions. Les personnes arrivant en Guadeloupe et en Martinique seront soumises aux restrictions de circulation imposées à toute la population. Au départ de la Guadeloupe et de la Martinique, les vols vers l’Hexagone seront maintenus jusqu’à dimanche minuit.

Les capacités de transport seront ensuite réduites aux mêmes critères que pour les vols vers ces territoires. La continuité aérienne entre les 5 territoires français (Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Guadeloupe, Martinique, Guyane) sera réduite à ces mesures.

Annick Girardin, la ministre des outre-mer annonce que les mesures décidées pour l’Hexagone s’appliquent dès aujourd’hui dans les outre-mer.

https://www.facebook.com/La1ere/videos/2712249485491243/