Photo: Copyright © 2017 Montabord David et Voge Sylvain

Après le récent succès du Festival Terre de Blues, l’île aux 100 moulins est à nouveau sous les projecteurs avec la 41e Edition du Tour Cycliste de Marie-Galante.

La grande galette s’illustre à nouveau, quelques semaines, après avoir proposé une manifestation de qualité et de renom. Le tour de Marie-Galante devient peu à peu une compétition sportive très suivie.

Freddy Vargas remporte le 41e tour de Marie-Galante

149,90 kilomètres au programme de la plus longue étape de cette 41ème édition. 94 coureurs au départ à Grand-Bourg. Dumont s’est imposé à Grand-Bourg, lors de la dernière étape de la 41ème édition du Tour de Marie-Galante. Edition remportée par un Freddy Vargas, de l’USCCP,  très en forme cette année qui a su agir en fin stratège en choisissant la bonne échappée.

L’échappée gagnante

Grzegorz Kwiatkowski, de l’USL, prend le départ en jaune. Dès les premiers kilomètres, une première échappée se forme avec une dizaine de coureurs. Après plusieurs accélérations en tête et à l’arrière de la course, deux groupes distincts apparaissent.
A l’avant, 3 Vénezueliens, Salinas et Becera de la Pédale pilotine et Vargas de l’USCCP et le jeune Guadeloupéen Collins Phaëton du CSCA. Nicolas Dumont du VCG rejoindra l’échappée. Les 5 hommes font la course en tête et au fil des kilomètres accentuent leur avance sur le groupe du maillot jaune.
Kwiatkowski, à l’arrière ne peut préserver son maillot. Dumont attaque à Ducos et terminera seul jusqu’à la ligne d’arrivée. Vargas, maintiendra son avance. Il savait qu’il avait remporté le Tour de marie-Galante.

La jeunesse prend le relaie

« Après Cédric Locatin, qui remportait la 40ème édition, l’an dernier, à tout juste 20 ans, cette année, deux jeunes coureurs terminent sur le podium. Collins Phaëton, du CSCA, 18 ans et Romain Vinetot, de Karukera Assainissement PDL, 22 ans, terminent respectivement 2ème et 3ème au classement général final ».

Les enjeux du tour

Cet évènement est un enjeu économique et culturel fort qui amène de l’animation et fait par la même occasion la promotion du territoire de la Grande Galette : les somptueux paysages et le patrimoine culturel et sportif.
C’est également l’opportunité de sensibiliser la jeunesse Guadeloupéenne à la pratique seine de cette discipline et de transmettre au public la « fièvre d’un cyclisme de qualité ».

Les valeurs

Ancré dans notre culture, le cyclisme véhicule des valeurs essentielles telles que le goût de l’effort, le dépassement de soi, l’esprit d’équipe; et nourrit la satisfaction de pouvoir mettre en avant une performance, un palmarès. Ces valeurs sportives ont fait la gloire de cette discipline dans notre archipel.
Bravo à tous les participants, l’Édition 2017 du Tour Cycliste de Marie-Galante est déjà un succès.