Alex Sambo court pour la paix en Guadeloupe

0
942

Ancien sportif de haut niveau, Alex Sambo a décidé de mener une action pour sensibiliser l’ensemble de la population guadeloupéenne au fléau de la violence qui ronge notre société. Nous avons pu nous entretenir avec cet activiste qui est également le fondateur de l’association Espwa pou Gwadloup et un homme qui court pour nous signifier l’urgence. Il parcourt l’île depuis le 1er juin, et cela, jusqu’au 9 du mois.

Depuis plusieurs années, Alex traverse les communes de Guadeloupe pour faire passer son message. Comme beaucoup de Guadeloupéens, ce sportif a décidé d’exprimer son ras bol face à cette hausse de la violence qui ne semble pas s’affaiblir. Mais comment faire quand on est un simple citoyen, quand nous ne disposons pas d’une notoriété pour attirer le regard de l’opinion publique ?

 

Un engagement citoyen

Courir contre la violence

Originaire de la ville sainte Anne, cet ancien militaire de 43 ans a pratiqué la course à pied à un haut niveau.  « En discutant avec des amis, on s’est dit : nous citoyens que faisons-nous ? Est-ce que l’on va rester là à se regarder ? En tant qu’acteur de la société et non spectateur, je me suis lancé même si je savais que ce serait difficile. Chacun peut trouver sa méthode pour exprimer son rejet de la violence. J’ai décidé d’employer la course à pied. Pourquoi la course à pied ? Hormis que cela soit mon sport favori, c’est aussi un défi humain et psychologique, car courir pendant une semaine, c’est épuisant ».

#courirpourlapaix #espwapougwadloup #joggerssport

Publiée par JOGGER'S SPORT sur lundi 4 juin 2018

Courir pour signifier l’urgence

« Dans mon parcours de militaire, j’ai beaucoup voyagé à travers le monde, je me suis rendu compte que la Guadeloupe était un paradis et il est important de défendre ce paradis. J’ai été élevé au pays et j’ai vu cette montée de violence dans la société guadeloupéenne que je ne reconnais plus aujourd’hui. Je me suis dit que je dois agir en proposant une initiative. Nous sommes une population avec des valeurs saines, nous essayons d’être heureux et nous devons conserver cela, ce sont les raisons pour lesquelles je me suis lancé dans ce périple ».

Alex Sambo souhaite aussi « créer un dialogue, recréer des liens intergénérationnels et sociaux » et nous sensibiliser face à ce fléau qui entrave son « paradis ». Au prix de cet engagement physique et humain, ce sont les maux de notre société qui sont dénoncés pendant cette semaine d’efforts. Alors, n’hésitons pas à le soutenir qui que nous soyons.

"Courir pour la paix" Alex Sambo 30 km de parcouru entre Vieux-habitant et Basse-Terre aujourd'hui. #joggerssport #espwapougwadloup

Publiée par JOGGER'S SPORT sur lundi 4 juin 2018