A propos de ZIKA

0
894

La propagation du virus ZIKA s’est accrue aux Antilles sont menacées. Plusieurs cas ont été signalés depuis quelques semaines, mais aucune forme grave n’a encore été vérifiée. Selon les autorités, il est encore trop tôt pour dresser un bilan.

Le virus Zika est transmis par les piqûres de « moustique-tigre ». Le taux de contaminations est très élevé car beaucoup de zone sont encore propices au développement des larves de moustiques, augmentant ainsi les risques de propagation. La région recense 35 cas confirmés et 389 cas cliniquement évocateurs. La Guadeloupe est entrée en phase pré-épidémique, mais aucun cas grave n’a encore été répertorié. Les symptômes se manifestent souvent par des éruptions cutanées, des fièvres et des douleurs musculaires. Les autorités recommandent donc la plus haute vigilance car ZIKA est aussi responsable de la myélite qui provoque une malformation de la boîte crânienne des bébés.