« Les gilets jaunes » une Martiniquaise à l’origine du mouvement

0
1971
Priscillia Ludosky capture d'écran Le Parisien.

Le mouvement de contestation contre la hausse du prix du carburant est parti d’une pétition lancée le 29 mai 2018 sur internet par la Martiniquaise Priscillia Ludosky. Elle l’adressa au ministère de la Transition écologique et solidaire et à François de Rugy. Cette citoyenne s’est sentie prise en otage en raison des augmentations depuis janvier 2018.

Demain, Les gilets jaunes se préparent à une journée de mobilisation dans toute la France. Les automobilistes ont l’intention d’exprimer leur mécontentement au gouvernement en bloquant les routes en réponse à la hausse des taxes appliquées sur certains carburants.

 Motifs d’augmentation

  • Changer les habitudes des automobilistes et les inciter à acheter des voitures à essence ou électriques
  • Contexte géopolitique 
  • Hausse des marges pratiquées par les stations-service
  • Hausse des taxes du gouvernement
  • Demande croissante en pétrole de la part des pays émergents
  • Montée en charge des certificats d’économies d’énergie

Priscillia Ludosky estime que les citoyens ne sont pas responsables de ces motifs. Elle affirme également que les taxes représentent 60 % du prix à la pompe. Les revendications présentées sur la pétition sont aux nombres de 10.

10 demandes

  • Stopper immédiatement la politique d’augmentation des taxes
  • Supprimer la TVA sur la taxe
  • Imposer aux distributeurs, avec contrôles à l’appui, que les tarifs à la pompe suivent les fluctuations du cours du pétrole
  • Répartir la perception de la taxe sur tous les acteurs polleurs (aérien, maritime, routier)
  • La mise en place d’infrastructures de transports et en priorité dans les zones les plus dépendantes de leurs véhicules
  • Stopper toute production et vente de véhicules à pétrole
  • Prévoir une mise sur le marché de plusieurs carburants alternatifs
  • Prendre des décisions allant clairement dans le sens de la Transition (Glyphosate, Chlordécone, Zone d’émission contrôlée, Autorisation de forage.)
  • Prévoir des programmes éducatifs visant à préparer les plus jeunes à la Transition énergétique
  • Fournir la justification de ce à quoi ont servi les taxes perçues jusqu’à ce jour.

«Il est tout à fait honorable que nous cherchions des solutions pour circuler en polluant le moins possible notre environnement. Mais la hausse des taxes imposée par le gouvernement n’est pas la solution! Nous sommes déjà dépendants des cours du pétrole, il n’est pas question qu’en plus nous subissions une augmentation des taxesJe pense pouvoir parler au nom de toutes les personnes qui n’en peuvent plus de payer pour les erreurs des dirigeants et qui ne souhaitent pas toujours tout payer et à n’importe quel prix» explique celle qui est à l’origine du mouvement. La pétition recueille à ce jour près d’un million de signatures.

Sources : Martinique 1re, Le Parisien, YouTube, Les Échos, France-Infos, Le Télégramme, Challenges, Agoravox, Echologique-solidaire, Prix du Baril, CeeEnergie, Le Figaro, Connaissance-des-Energies.